Proclamation de la 5ème Assemblée Interuniversitaire


4 juillet 2012

Cité Universitaire, Faculté de Sciences, Université Nationale Autonome du Mexique

Dès son origine, le mouvement #Yosoy132 s’est prononcé en faveur d’une transformation de la société mexicaine, de ses institutions politiques, essentielles à une démocratie authentique, où la participation consciente, informée, active et constructive définit  la vie politique du pays.

Nous dénonçons le contexte  dans lequel se sont déroulées les élections du 1er juillet qui ont été empreintes de pratiques profondément antidémocratiques comme la violence d’Etat; l’achat et la contrainte du vote, tirant profit de la condition et des besoins de notre peuple; la manipulation médiatique; l’usage d’enquêtes truquées et d’autres pratiques illicites qui ont altéré l’essence de notre suffrage libre, informé, raisonné et critique.

Nous signalons un processus électoral qui a été corrompu dès l’origine, avec par l’intermédiaire de institutions délibérement incapables de prévenir et de sanctionner les innombrables anomalies qui ont eu lieu.

C’est ainsi que nous déclarons que les élections présentent suffisamment d’irrégularités pour certifier qu’elles ne se sont pas déroulées dans un processus démocratique, contrairement aux messages diffusés par les médias, par Felipe Calderón et par les gouvernements de différents pays qui ont reconnu Enrique Peña Nieto comme le nouveau président élu. Les résultats définitifs des élections n’ont pas encore été annoncés. Néanmoins, nous pensons que l’accession imposée d’Enrique Peña Nieto au pouvoir  est en réalité une stratégie réfléchie depuis plusieurs années par les pouvoirs de facto, nationaux et étrangers, qui, en enfreignant la souveraineté nationale, cherchent à garantir l’approbation des réformes structurelles de caractère néo-libéral propres au modèle économique dans lequel nous vivons actuellement, telles que la réforme du travail, les performances énergétiques, de sécurité et fiscale, ainsi que la défense du système politique de complicités et avantages qui ne cherchent qu’à se légitimer par le biais de ces élections.

Le mouvement #YoSoy132 déclare donc son refus vis-à-vis du processus d’imposition du candidat Enrique Peña Nieto pour occuper la charge de Président de la République, sous-tendant un processus de longue haleine conformé par les faits et circonstances décrits ci-dessus, que nous n’acceptons pas ni aujourd’hui ni demain.

Le mouvement #YoSoy132 rappelle son caractère non partisan, autonome, anti-néo-libéral, pacifique, pluriel, démocratique et participatif et de ce fait, revendique la lutte par toute voie légale et la lutte politico-sociale. Ainsi, nous nous prononçons pour que les demandes des citoyens soient satisfaites et pour que lumière soit faite sur les délits électoraux et pénaux ayant eu lieu avant, pendant et après la journée électorale. De même, nous appelons à l’organisation et à la mobilisation politique, à l’auto-organisation, à la constitution d’assemblées de base et à la formation de réseaux d’information cherchant à avoir une incidence sur la vie politique et sociale par la discussion et la coordination des actions .

De ce fait nous vous convoquons au Meeting National Étudiant qui aura lieu le 6, 7 et 8 juillet à Huexca, État de Morelos et à la Convention Nationale le 14 et le 15 à Atenco; nous soutenons et respectons aussi autres mouvements qui, tout comme le mouvement #YoSoy132, dénoncent les circonstances dans lesquelles ont eu lieu les élections.

Texte original en espagnol ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :